Actualités

  • Jetez moins, mangez mieux : 5 établissements se mobilisent !
Projet Alimentaire Territorial / A la Une (TDL)

Jetez moins, mangez mieux : 5 établissements se mobilisent !

Lundi 19 Mars
Restitution de l'accompagnement par Arbrasol au collège Croix de Metz.
 
Gaspillage alimentaire : satisfaisant mais peut mieux faire
 
Les collèges ont été précurseurs en Meurthe et Moselle dans la lutte contre le gaspillage avec l'appui du Conseil départemental au cours des dernières années. Dans le cadre du PAT, d'autres types d'établissements s'engagent avec l'appui du pays Terres de Lorraine.

Centre Hospitalier de Toul, Périscolaire scolaire de Pulligny, EHPAD de Vézelise, ESAT d'Allamps, Syndicat Mixte du Grand Toulois : 5 structures pilotes dotées de cantines qui ont mobilisé leurs équipes en 2017 dans la recherche de solutions menant à la réduction du gaspillage alimentaire et l'amélioration de la qualité des repas.

Ce programme repose sur une intuition : les économies faites en réduisant le gaspillage peuvent être investies dans la qualité !

Sélectionnés pour leurs profils différents dans chacune des 4 communautés de communes ces établissements ont globalement des résultats satisfaisants (par rapport à la moyenne nationale) avec une estimation du gaspillage alimentaire entre 16 et 20 %.

Malgré ces résultats meilleurs que la moyenne les chiffres restent élevés. A titre d'exemple cela représente l'équivalent de 13 à 14 repas sur les 80 servis au périscolaire de Pulligny et 60 repas sur les 300 servis au CH de Toul.
 
Des plans d'action pour diminuer le gaspillage et améliorer la qualité dans chaque établissement

Les participants ont témoigné des actions mises en place dans leurs établissements. En matière de gaspillage, une solution serait de différencier le grammage des enfants de maternelle et du primaire.

En ce qui concerne le travail sur la qualité des repas, le SMGT intègre déjà près de 29 % de produits locaux sur les plateaux repas, ce qui fait de lui une structure très en avance qui montre la voie sur le territoire et au-delà.

Avec l'accompagnement de Yann Loppion, Arbrasol, chaque organisation a défini un programme d'action à sa mesure. A titre d'exemple, l'EPAHD de Vézelise prévoit de réduire la quantité de repas le soir après la soupe ou encore de favoriser le contact cuisiniers / convives.
 
 Ne pas s'arrêter en si bon chemin

Cette expérimentation a révélé une réelle volonté au sein des 5 établissements de questionner sans tabou les fonctionnements actuels. De la direction jusqu'aux équipes de terrain (cuisines, services, intendance…) la mobilisation de l'ensemble des maillons de la chaîne est nécessaire. Ce n'est pas toujours facile, en particulier dans les grandes structures, de revoir son organisation mais partout des voies d'amélioration ont été trouvées. Reste maintenant à les concrétiser.

Chacun va s'y atteler avec sa feuille de route. Les collaborations en réseau vont aussi se poursuivre car de l'avis de tous les temps collectifs de formation ont joué un rôle très important. Sortir de son contexte, partager de bonnes pratiques, se sentir porté par une dynamique territoriale, autant d'ingrédients pour agir ensuite avec plus d'efficacité dans sa propre structure

Les 5 structures pilotes ont décidé de se retrouver à 6 mois et à 1 an pour mettre en commun les avancées autant que les obstacles dans la mise en place des plans d'actions.

Un appel à participation à d'autres établissements a été lancé au cours de la rencontre du 19 mars pour continuer à informer et à former les structures intéressées. Deux structures ont déjà manifesté leur intérêt.
 

Jetez moins, mangez mieux, LE PROJET
Plan d'action contre le gaspillage alimentaire

Fiche synthèse EHPAD de Vézelise

Fiche synthèse CH de Toul

Fiche synthèse SMGT de Toul

Fiche synthèse Périscolaire de Pulligny
 
Peggy DANGELSER • 03 83 47 61 48 • mail
Toutes les actualités