Actualités

  • Retour sur le voyage d’étude « Moselle sans frontières »
A la Une (TDL)

Retour sur le voyage d’étude « Moselle sans frontières »

Jeudi 21 Novembre
Une délégation française, dont 30 personnes de Terres de Lorraine, s'est rendue le 25 octobre dernier dans la vallée de la Moselle à Grevenmacher, au Luxembourg afin de réfléchir aux coopérations communes à conduire pour valoriser les potentiels de la vallée de la moselle avec nos voisins allemands et luxembourgeois.
 
Encouragés par les réussites de Terroir Moselle et forts de l'expérience d'une coopération transfrontalière dans le domaine de la viticulture et de l'oenotourisme, les 4 GAL LEADER avaient convié de nouveaux territoires français concernés par la vallée de la Moselle (Parc Naturel Régional de Lorraine, pays d'Epinal, pays de Remiremont) à cette journée d'étude pour ouvrir les horizons.

Au total une centaine de personnes, représentants leur territoire, dans les domaines du tourisme, de la biodiversité ou de la viticulture ont échangé sur thématiques de coopération à privilégier pour valoriser cette vallée européenne de la Moselle.

Unesco, pourquoi pas nous ?
L'association Welterbe Moseltal (Vallée de la Moselle patrimoine mondial) créée en 2014 estime que la vallée de la Moselle mérite d'être classée au patrimoine de l'Unesco. La Moselle est le fleuve "fil rouge" qui rassemble les territoires français, allemands et luxembourgeois. Elle comporte des particularités à préserver tant au niveau de ses paysages, que de son patrimoine : vins, faune et fleur, histoire, géologie, ….

Il se raconte ici l'Europe…
Pour Dominique Potier, Président du GAL Terres de Lorraine une candidature UNESCO doit servir de moteur pour nous guider sur les projets à mettre en place de Bussang à Coblence. La Moselle est une Europe miniature, ces futurs travaux en coopération seront aussi une manière de faire vivre à notre échelle et de construire cette Europe.

Le cyclotourisme : un produit phare à développer
La Moselle est parcourue dans son ensemble ou presque par une véloroute de Bussang à Coblence. Le trajet démarre par une portion de la V50 – échappée bleue en France, en passant par la boucle de la Moselle entre Toul et Nancy jusqu'à la frontière à Apach (FR) situé à proximité de Schengen (LUX) et Perl (DE). Coté luxembourgeois, des itinéraires thématiques conduisent le long des trois frontières et font découvrir les paysages ruraux de l'arrière-pays mosellan. Côté allemand, la piste cyclable (Mosel Radweg) serpente le long des méandres de la rivière à travers les paysages les plus divers, au plus près des berges. Les nombreux sites touristiques des petits villages de vignerons et des petites villes qui jalonnent l'itinéraire n'attendent qu'à être découverts.

Ensemble coopérons …
Ce voyage a permis la signature d'une convention de partenariat pour valoriser cette vallée de la Moselle au niveau touristique, culturel, économique, favoriser des projets communs avec comme horizon une candidature patrimoine mondial de l'UNESCO.
Le développement du tourisme cyclable élargi aux déplacements doux émerge comme la principale thématique à explorer et la base la plus solide sur laquelle s'appuyer à l'avenir. Alors qu'un réseau d'infrastructures existe sur la quasi-totalité du linéaire de la vallée de la Moselle et que le tourisme cyclable progresse partout en Europe, les flux transnationaux restent modérés le long de cette vallée et possèdent de fortes marges de progression !
  Téléchargez le compte-rendu de Moselle sans frontières

Téléchargez le carnet de voyage



















Peggy DANGELSER
03 83 47 61 48
mail


 
Toutes les actualités