Se nourrir lorsqu'on est pauvre

Permettre aux plus fragiles d'accéder à une alimentation de qualité de façon digne et durable. C'est l'objectif d'une expérimentation originale initiée par ATD Quart monde sur Terres de Lorraine en 2016.

Le point de départ

Une étude nationale réalisée par ATD Quart monde de 2011 à 2015 a mis en lumière :

  • la faible maîtrise de leur alimentation par les personnes qui vivent dans la précarité : budgets restreints qui réduisent les possibilités de choix et induisent le recours aux produits discount de basse qualité,  dépendance au don alimentaire
  • la gêne voire la honte de ne pas être autonome pour soi et sa famille
  • l'isolement, la discrimination : au-delà de son rôle nourricier, l'alimentation joue un rôle social de premier plan dans la société française (repas avec des amis et la parenté, fêtes traditionnelles…)  

Les élus de Terres de Lorraine ont souhaité positionner la question de l'accessibilité sociale à une alimentation de qualité dès le démarrage du Projet Alimentaire Territorial (PAT).


Etude  " Se nourrir lorsqu'on est pauvre - Analyse et ressenti des personnes en situation de précarité" par Magali Ramel, Huguette Boissonnat Pelsy, Chantal Sibué-De Caigny, Marie-France Zimmer - Editions Quart Monde - Juin 2016

 
 
 

Vidéo réalisée par le CNFPT de Montpellier

De l'expérimentation à l'action

Le pays Terres de Lorraine et ATD Quart monde animent une démarche de recherche action dont l'objet est de construire un cadre favorable au développement d'initiatives et à l'émergence d'un système alimentaire qui garantira un accès à l'alimentation digne, durable et de qualité pour tous.

Comment et qui ?

La démarche associe une pluralité d'acteurs du territoire (producteurs, chambre d'agriculture, collectivités, CCAS, associations, centre socio-culturel, médiathèque, maison des solidarités, citoyens...) avec toujours une attention particulière à la place et la participation des personnes qui connaissent la précarité alimentaire.

 

Les acquis après 2 ans
 

Des fondations pour une action dans la durée
Une charte commune pose les principes fondamentaux de la démarche. Elle est un outil pour interroger les pratiques, sensibiliser aux enjeux et repérer et promouvoir des actions alimentaires qui y répondent. La constitution progressive d'une gouvernance alimentaire :
 
  • un conseil multi-partenarial ayant pour rôle de suivre, orienter et évaluer le projet sur le territoire au regard de la charte. Un collectif d'organismes (associations, collectivités, CCAS, centre social), de producteurs et d'usagers au sein duquel chacun contribue aux réflexions et aux action
 
  • la mise en place progressive d'un laboratoire d'usage pour permettre la pleine place et participation des usagers et citoyens à la démarche, dans une recherche de démocratie alimentaire.
 
 
Expérimentation d'actions alimentaires
  • Achat groupé = un pari gagnant/gagnant Une première expérience d'achat groupé de légumes a eu lieu à Toul le 14 décembre. Près de deux tonnes de pommes de terre et de carottes ont été achetées par 100 familles à un maraîcher du territoire. Pour beaucoup, il s'agissait d'une première. Une seconde expérimentation a porté sur l'achat de mirabelles à un arboriculteur local par un ensemble de 50 failles.
    L'objectif est de construire une solution pérenne pour satisfaire l'attente des consommateurs et poursuivre les relations gagnant/gagnant avec les producteurs.
  • « Et si nous parlions ensemble d'aide alimentaire ? » Cette action de co formation ambitionne de revisiter l'aide alimentaire avec les acteurs concernés. Elle associe professionnels, bénévoles et usagers de l'aide alimentaire qui sont invités à élaborer de nouvelles réponses aux attentes des usagers dans le cadre de journées de travail dédiées et d'une méthode d'animation originale et participative.
  • Réflexions sur les jardins nourriciers et accompagnement à l'émergence de projets sur le territoire en lien avec le réseau Jardins urbains et précarité d'Agro Paritech.
  • Repérage d'actions alimentaires répondant aux principes de la charte déjà existantes sur le territoire et capitalisation de fiches-projets (en cours)
 



Les mirabelles accessibles à tous !

De la dignité dans les assiettes !







 


Benoit GUERARD
03 83 47 61 48
Mail